LETTRES DE PRISON

Nos horizons. Charlotte Cayeux, 2022, 45 minutes. Une correspondance entre un couple. Une correspondance depuis la prison où il vient d’être enfermé. Une correspondance amoureuse. Des lettres d’amour mais en même temps les lettres de l’absence, de l’éloignement, du manque. Si l’on écrit à l’être aimé c’est bien, le plus souvent, parce qu’il n’est pas… Poursuivre la lecture de LETTRES DE PRISON

HANDICAP – filmographie

Des films qui présentent des « personnes en situation de handicap », des handicaps physiques ou psychiques, ou mentaux, mais toujours invalidants. Et pourtant, il y a une vie dans le handicap, quel qu’il soit, un avenir et de l’espoir. 1/3 des yeux, Olivier Zabat A l’école des philosophes, Fernand Melgar Une affaire de décor, Rémi Gendarme-Cerquetti… Poursuivre la lecture de HANDICAP – filmographie

Publié le
Classé dans H Marqué

Heddy Honigmann – Abécédaire

Cinéaste néerlandaise, née au Pérou Amérique latine L’Oubli Amour Framed Marriage Good Husband, Dear Son O amor natural Animal Buddy Argentine Privé Armée Crazy Artiste Le Cimetière du Père-Lachaise Asile 26.000 Faces Autisme Buddy Autoportrait No hay camino Aveugle Buddy Bombardement Memories of Fire Bosnie Good Husband, Dear Son Brésil O amor natural Cancer No… Poursuivre la lecture de Heddy Honigmann – Abécédaire

H COMME HONG KONG. Révolution.

Révolution of our times. Kiwi Chow, 2021, 152 minutes. En 2020 nous avions découvert, à Visions du réel, un film étonnant de créativité sur le mouvement des parapluies à Hong Kong, Outcry and whisper de Wen Hai, Jingyan Zeng et Trish McAdam, un film qui ne se limitait pas à montrer les manifestations pour la… Poursuivre la lecture de H COMME HONG KONG. Révolution.

H COMME HOPITAL – Chine.

H6 – L’hôpital du peuple. Ye Ye, France, 2021, 114 minutes. Le film s’ouvre sur une séquence rurale. Le ramassage des patates dans un champ ; des enfants qui jouent dans la cour d’une ferme. Mais ce n’est que l’incipit du film. Dès l’inscription du titre et du nom de la réalisatrice sur l’écran, nous sautons sans… Poursuivre la lecture de H COMME HOPITAL – Chine.

H COMME HOMMAGE au Saint André des arts

Pour les 50 ans du célèbre cinéma parisien LE SAINT-ANDRÉ DES ARTS, Le cinéaste François Zabaleta, qui a sorti trois de ses films dans ce haut lieu légendaire de la cinéphilie, rend hommage au courage, à la détermination et à l’ambition jamais démentie de la programmation de Roger et Dobrila Diamantis. Je m’appelle François Mon… Poursuivre la lecture de H COMME HOMMAGE au Saint André des arts

H COMME HOUSTON – Rap

Ghost song. Nicolas Peduzzi, 2021, 76 minutes. Un cyclone annoncé sur la ville. Le plus violent jamais enregistré. Les éclairs illuminent le ciel pendant tout le film. Et celui-ci se termine par les trombes d’eau qui bousculent les voitures et le vent qui arrache les toitures. La ville en question, c’est Houston, Texas. Une ville… Poursuivre la lecture de H COMME HOUSTON – Rap

H COMME HELIGONKA

Heligonka. Yann Le Masson. France 1984, 26 minutes.          Heligonka est un film intimiste et un film familial. Un film qui entre dans l’intimité d’une famille, un couple et une enfant, et qui est par ailleurs de la famille du cinéaste, puisque Patrick, le personnage principal, est le propre frère de Yann Le Masson. Celui-ci… Poursuivre la lecture de H COMME HELIGONKA

H COMME HARRISON Jim

Seule la terre est éternelle. Adrien SOLAND et  François BUSNEL, France, 2019, 112 minutes. Un film sur un écrivain. Donc un film sur la littérature Un écrivain auteur de nombreux romans. Un écrivain américain connu, très connu. Un portrait ? Plutôt une rencontre. Seul face à la caméra, cadré en gros plan, il parle. Il nous… Poursuivre la lecture de H COMME HARRISON Jim

H COMME HOPITAL – Architecture

Naissance d’un hôpital. Jean-Louis Comolli, 1991, 67 minutes Créer de toute pièce un hôpital est sans doute une grande aventure pour un architecte, mais aussi un immense travail. Le film de Jean-Louis Comolli rend compte du processus de création mais aussi du travail acharné qu’il faut accomplir au créateur pour réaliser concrètement ce qu’il a… Poursuivre la lecture de H COMME HOPITAL – Architecture

H COMME HANDICAP – Garches.

Fils de Garches. Rémi Gendarme-Cerquetti, 2020, 90 minutes. Un film sur le handicap, réalisé par un cinéaste lui-même handicapé. Et qui est présent dans son film en tant qu’handicapé. Un petit air d’autoportrait, presque. Une dimension autobiographique en tout cas. Un regard de l’intérieur. Un vécu personnel. Le handicap comme le cinéma documentaire n’en avait… Poursuivre la lecture de H COMME HANDICAP – Garches.

H COMME HOLIDAY Billie

(Original Caption) American jazz singer Billie Holliday performing on stage. (Photo by � Hulton-Deutsch Collection/CORBIS/Corbis via Getty Images)

Billie. James Erskine, Grande-Bretagne, 2020, 97 minutes L’incipit du film a de quoi surprendre le spectateur. Il s’ouvre sur le lancement d’une enquête, non pas sur la vie de Billie Holiday, mais sur la mort d’une journaliste, Linda Lipnack Kuehl, dont on se demande si son suicide n’est pas en fait un meurtre déguisé. Bien… Poursuivre la lecture de H COMME HOLIDAY Billie

H COMME HIKIKOMORI

Hikikomori, les reclus volontaires. Michaëlle Gagnet, 2020, 65 minutes. Ils s’enferment à clé dans leur chambre, se coupant du monde, tant la pression sociale leur est insupportable. Et cela peut durer des mois, des années. Sans sortir.  Des ados ou de jeunes adultes. Ils ont renoncé aux études, au travail. Ils passent leurs journées à… Poursuivre la lecture de H COMME HIKIKOMORI

H COMME HONG KONG – Manifestations.

Outcry and whisper. Wen Hai, Jingyan Zeng, Trish McAdam, Hong Kong-Chine, 2020, 100 minutes Le mouvement des parapluies. D’autres manifestations aussi. Pour réclamer la démocratie. Plus de liberté, plus de droits. Des cortèges d’ouvrières réclamants dans leurs slogans le respect de leur droit. Le paiement de leurs allocations qui leur sont dues. Des ouvrières déterminées,… Poursuivre la lecture de H COMME HONG KONG – Manifestations.

H COMME HOPITAL.

Hôpital au bord de la crise de nerf,  Stéphane Mercurio, 2004, 52 minutes.          Dans un couloir de l’hôpital, la cinéaste réussit à obtenir une déclaration d’un chef de service. Deux phrases, disons 30 secondes, et il part en courant. Cette séquence pourrait prêter à rire, si elle n’était pas en fait significative de l’état… Poursuivre la lecture de H COMME HOPITAL.

H COMME HAIKU

Un jeudi sur deux, François Zabaleta, 2019, 7 minutes. D’une façon courante, ce film devrait être qualifié de court-métrage : il ne fait que 7 minutes ! On se souvient qu’Agnès Varda, elle,  préférait parler de films courts. Et elle en avait en effet réalisé un certain nombre, de durées variables, mais qui tous pouvaient être considérés… Poursuivre la lecture de H COMME HAIKU

H COMME HARCÈLEMENT HOMOPHOBE.

Couteau suisse, François Zabaleta, 2018, 59 minutes Un film de François Zabaleta c’est un récit, une voix et des images. Comme bien d’autres films. Oui, mais de façon différente de tous les autres films. Le récit de Couteau suisse est certes linéaire, chronologiquement parlant, mais il cultive systématiquement l’ambiguïté, voire l’équivoque, du moins dans sa… Poursuivre la lecture de H COMME HARCÈLEMENT HOMOPHOBE.

H COMME HOMMAGE POSTHUME.

Madame Baurès, Mehdi Benallal, 2019, 18 minutes. Le portrait d’une absente. Ils s’étaient rencontrés il y a longtemps. Lorsque le cinéaste avait 18 ans. Puis ils s’étaient perdus de vue, pour se retrouver tant d’années après. Ils avaient alors fait le projet d’un film. Un film qui donnerait la parole à madame Baurès, pour retracer… Poursuivre la lecture de H COMME HOMMAGE POSTHUME.