P COMME PAGANISME

Pagani de Elisa Flamina Inno, 2016,  Italie, 52 minutes. Une ville en fête, la fête de toute une ville. Une cérémonie religieuse d’abord. Qui commence donc à l’Eglise. Puis une grande procession à travers la ville, où les hommes portes la statue de la Vierge qui doit être la patronne protectrice des lieux. Une cérémonie… Poursuivre la lecture de P COMME PAGANISME

P COMME PATAGONIE

Zona Franca de Georgi Lazarevski La Patagonie, la pointe extrême du Chili, le bout du bout du monde, le pays du détroit de Magellan. Un paysage vide, en dehors de glaciers qui se jettent dans la mer. Là rien ne pousse, ou pas grand-chose. Et pourtant, c’est un  pays qui vit. Où les habitants font… Poursuivre la lecture de P COMME PATAGONIE

P COMME PRIX (en festival)

Etre sélectionné dans un festival est la première étape dans la longue galère que constitue souvent la distribution d’un film documentaire. L’occasion de rencontrer un premier public. Souvent passionné, de connaisseurs toujours. Recevoir un prix est alors une première consécration, même si cela n’est pas toujours la certitude d’ouvrir le chemin d’une sortie en salle.… Poursuivre la lecture de P COMME PRIX (en festival)

Publié le
Classé dans P Marqué

P COMME PEPITES

Les Pépites De Xavier de Lauzanne On ne peut qu’être admiratifs devant l’œuvre humanitaire accomplie au Cambodge  par Christian des Pallières et sa femme Marie-France. En visite à Phnom Penh, ils sont frappés, c’est-à-dire choqués, par la vision, à la limite du supportable, d’une décharge à ciel ouvert où un nombre impressionnant d’enfants, tous plus… Poursuivre la lecture de P COMME PEPITES

P COMME PARIS

Paris ville lumière, Paris ville musée. Le Paris d’aujourd’hui, celui d’hier (sous l’occupation ou pendant la guerre d’Algérie), le Paris éternel. Le Paris des quartiers où l’on vit comme dans un village. Celui de la foule anonyme. Le Paris de l’art, du luxe, des loisirs. Le Paris des SDF et de la misère. Le Paris… Poursuivre la lecture de P COMME PARIS

Publié le
Classé dans P Marqué

P COMME PROCES ET POLEMIQUES

Le cinéma documentaire n’a pas toujours échappé aux foudres de la censure officielle. Preuve, au temps de la politique coloniale de la France, le pouvoir ne pouvait guère accepter la dénonciation sans concession de cette politique. D’où les interdictions du film de René Vautier, Afrique 50, et de celui d’Alain Resnais et Chris Marker, Les… Poursuivre la lecture de P COMME PROCES ET POLEMIQUES

P COMME POLITIQUE

Quand les cinéastes s’attaquent aux dirigeants de leur pays, quel poids politique peut avoir leur film ? Deux exemples : Michael Moore contre Bush et Sabrina Guzzanti contre Beslusconi La méthode Michael Moore (Farhenheit 9/11, 2004). Pour Moore il s’agit de démasquer les hommes politiques, leurs mensonges, leurs contradictions, en un mot leur malhonnêteté. Et donc rétablir… Poursuivre la lecture de P COMME POLITIQUE

P COMME PORTRAIT (Floh)

L’art du portrait, sa réussite, réside sans doute en grande partie dans le choix de son sujet. Un personnage qu’il faut construire, non pas uniquement en fonction de ce qu’il est en soi, mais plutôt à partir de ce qu’on espère que le spectateur retiendra. Donc fondamentalement un personnage composite, voire contradictoire, du moins ambivalent.… Poursuivre la lecture de P COMME PORTRAIT (Floh)

Publié le
Classé dans P Marqué

P COMME PSYCHANALYSE

Il y a au fond du parc de la clinique de La Borde, une petite habitation, une « cabane » où vit, presque en ermite, Marie Depussé, une des soignantes, psychanalyste et écrivaine. La Borde, on sent bien que c’est toute sa vie, beaucoup plus qu’un lieu de travail. D’ailleurs le film que lui consacre Stephan Mihalachi… Poursuivre la lecture de P COMME PSYCHANALYSE

Publié le
Classé dans P Marqué ,

P COMME PATRON

C’est le film du moment. Le succès du moment. Un succès qui tient au plaisir que procure le film. Le plaisir de voir le plus faible triompher du plus fort. Et pour les victimes du système, il est extrêmement jouissif de voir un grand patron roulé dans la farine. Dans le film de François Ruffin,… Poursuivre la lecture de P COMME PATRON

P COMME PAUVRETÉ

La pauvreté existe aux États-Unis, jusqu’en Californie, Si certains ne le savaient pas, ou voulaient l’oublier, ou faire comme si ce n’était qu’une vague idée inconsistante, le cinéma documentaire est là pour nous le rappeler. Avec force. La pauvreté, c’est d’abord le manque d’argent, cette « nouvelle forme d’esclavage ». Sans argent, on n’est rien, même pas… Poursuivre la lecture de P COMME PAUVRETÉ

P COMME PROTHÈSE

La mécanique des corps, un film de Matthieu Chatellier, 2016, 78 minutes. Présenté en compétition française au festival Cinéma du réel, 38E édition. Des personnes amputées, d’un bras, d’une jambe, d’une main, des personnes de tout âge et des deux sexes, jeunes, moins jeunes, de personnes âgées aussi. Toutes vont faire l’expérience d’un nouveau départ… Poursuivre la lecture de P COMME PROTHÈSE

Publié le
Classé dans P Marqué

P COMME PHILOSOPHIE

Est-il possible de faire de la philosophie au cinéma ? C’est-à-dire, non pas de faire un film philosophique, un film qui aurait une teneur ou une portée philosophique, comme certaines fictions pourraient le prétendre, mais un film qui soit de la philosophie, fait par un philosophe bien sûr, faisant partie intégrante de sa pensée et de… Poursuivre la lecture de P COMME PHILOSOPHIE

Publié le
Classé dans P Marqué

P COMME PORTRAIT (2 la ville)

Le portrait dans le cinéma documentaire c’est aussi la présentation d’une ville, ou d’un quartier, avec ses habitants et leurs problèmes. Par exemple dans A l’ouest des rails de Wang Bing, deuxième partie Vestiges, le quartier « Arc-en-ciel », un bidonville voué à la destruction. Qui sont ses habitants et que vont-ils devenir ? Wang Bing filme particulièrement… Poursuivre la lecture de P COMME PORTRAIT (2 la ville)

Publié le
Classé dans P

P COMME PORTRAIT

Le portrait est une spécialité de la télévision. Hommes politiques, sportifs, écrivains, scientifiques, philosophes, grands patrons et entrepreneurs, religieux, acteurs, chanteurs, artistes, tous ont été un jour ou l’autre l’objet d’un portrait, le plus souvent dans une émission spécifique pour les plus connus, ou dans une série. Car bien sûr, Monsieur tout le monde, l’homme… Poursuivre la lecture de P COMME PORTRAIT

Publié le
Classé dans P

P COMME PEINTURE – Littérature.

Aragon, le roman de Matisse. Richard Dindo, France, 2003, 52 minutes. Peinture et Littérature, un rapprochement qui n’a rien de surprenant ni d’inédit. Des biographies de peintres aux critiques de leurs œuvres. De Baudelaire à Butor, et bien d’autres, bien sûr. Mais au cinéma ? Plus rare, et surtout plus risqué. Car est-il possible de donner… Poursuivre la lecture de P COMME PEINTURE – Littérature.

P COMME PEINTURE (2 le musée)

Filmer la peinture, c’est aussi filmer le musée. L’exemple type est bien sûr la National Gallery de Londres filmée par Wiseman. La méthode de Wiseman implique de ne pas se limiter aux toiles accrochées dans le musée, même si le plaisir de les contempler ne sera pas refusé au spectateur du film. Mais comme nous… Poursuivre la lecture de P COMME PEINTURE (2 le musée)

Publié le
Classé dans P Marqué

P COMME PHOTOGRAPHIE 3

Varda et la photographie. Une longue histoire d’amour, jamais démentie. Avant de se lancer dans le cinéma, Agnès Varda a une première activité professionnelle : photographe pour le Théâtre National Populaire de Jean Vilar, et ses clichés de Gérard Philippe au festival d’Avignon sont justement célèbres. Devenue cinéaste, elle saura parfaitement tirer profit de ses travaux… Poursuivre la lecture de P COMME PHOTOGRAPHIE 3

Publié le
Classé dans P