V COMME VOYAGE

Voir des films documentaires c’est voyager, physiquement, à travers le monde, les continents, les pays, les villes. Mais c’est aussi partir à la découverte de soi et à la rencontre des autres. Des itinéraires se dessinent ainsi, particulièrement subjectifs dans le choix des films qui les constituent.

 

Premier voyage : itinéraires du monde

 1 La Route

            Route one USA (R Kramer)

 2 La Ville

            Du côté de Nice (J Vigo)

            Amsterdam global village (J van der Keuken)

            Calcutta (L Malle)

            Rome désolée (V Dieutre)

             Daguerreotype (A Varda)

            Bonne Nouvelle (V Dieutre)

 3 Le Pays. Le Continent

            Afrique. Comment ça va avec la douleur. (R Depardon)

            Vers le sud (J van der Keuken)

            L’Inde fantôme (L Malle)

            Paysages manufacturés (Chine) (J Bachwal – E Burtynski)

 4 La chasse (l’aléatoire)

            Bataille sur le grand fleuve (J Rouch)

            La chasse au lion à l’arc (J Rouch)

Deuxième voyage : itinéraires du moi

1 Lettres ; « je vous écris d’un pays lointain», « il écrivait »

           Lettres de Sibérie, Sans Soleil, Le tombeau d’Alexandre. (C Marker)

 2 Autobiographie filmique

            Retour en Normandie (N Philibert)

            Les plages d’Agnès (A Varda)

            Les films rêvés (E Pauwels)

 3 L’histoire familiale

            Histoire d’un secret (M Otero)

            Rue Santa Fe (C Castillo)

            Elle s’appelle Sabine (S Bonnaire)

 4 l’itinéraire de la mémoire

            Valse avec Bachir (A Folman)

 Troisième voyage : itinéraires des autres.

 1 Les paysans

            Farrebique ; Biquefare (G Rouquier)

            Profils paysans ; la vie moderne (R Depardon)

 2 Les ouvriers

            A l’ouest des rails (Wang Bing)

            Humain trop humain (L Malle)

            Reprise (H Le Roux)

            Entrée du personnel (M Frésil)

 3 Les Parisiens

         Chronique d’un été (Rouch, Morin)

        Le joli mai (C Marker)

 4 Les Québécois

            La trilogie de l’Ile aux Coudres (P Perrault)

 5 Les Africains

            Afrique 50 (R Vautier)

            Les Maîtres fous (J Rouch)

            Doulaye, une saison des pluies (H-F Imbert)

 6 Les Palestiniens

            Pour un seul de mes deux yeux (A Mograbi)

            Cinq caméras brisées (E Burnat et G Davidi)

 7 Les Immigrés

            Mémoires d’immigrés (Y Benguigui)

           Les Larmes de l’immigration (A Diago)

 8 Les déshérités

            Les glaneurs et la glaneuse (A Varda)

            Au bord du monde (C Drexel)

 9 Les politiciens et les militants

            Le fond de l’air est rouge (Marker)

            Primary (R Drew)

            1974, une partie de campagne (R Depardon)

           Tous au Larzac (C Rouhaud)

           Chats perchés (C Marker)

Auteur : jean pierre Carrier

Auteur du DICTIONNAIRE DU CINEMA DOCUMENTAIRE éditions Vendémiaire mars 2016. jpcag.carrier@wanadoo.fr 06 40 13 87 83

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s