FOLIE / MALADIE MENTALE

Une petite sélection de films forts qui souvent dénoncent le sort réservé par la société à ceux qu’elle nomme fous, simplement parce qu’étant différents, ils dérangent.

A ciel ouvert. Mariana Otero.

A la folie Wang Bing.

Beaucoup, passionnément, à la folie, lean-Michel Carré.

La Colonie, Sergueï Loznitsa.

Elle s’appelle Sabine. Sandrine Bonnaire.

Les heures heureuses. Martine Deyres.

La moindre des choses, Nicolas Philibert.

Monsieur Deligny, vagabond efficace. Richard Coplans.

Pénélope, mon amour. Claire Doyon.

Quelle folie, Diego Governatori.

Regards sur la folie : la fête printanière (1962) de Mario Ruspoli,

San Clemente, de Raymond Depardon et Sophie Ristelhueber.

Le Sous-bois des insensés – Une traversée avec Jean Oury. Martine Deyres.

La Terre de la folie, Luc Moullet.

Titicut Follies, Frederick Wiseman.

Par jean pierre Carrier

Auteur du DICTIONNAIRE DU CINEMA DOCUMENTAIRE éditions Vendémiaire mars 2016. jpcag.carrier@wanadoo.fr 06 40 13 87 83

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :