COURTS METRAGES Inoubliables – Liste

Des films courts qui en disent souvent plus que bien des longs.

Une sélection qui ne prétend en rien être exhaustive. Pour les « grands Classiques », de Varda à Ivens ou Van der Keuken, nous nous sommes limités à 3 ou 4 films.

Par convention sont considérés comme court métrage les films de moins de 30 minutes. Mais c’est bien sûr totalement arbitraire.

10 minutes de silence pour John Lennon. Raymond Depardon, 1980, 10 minutes.

407 jours, Eléonore Coyette, Belgique-Haïti, 2020, 7 minutes.

Anthony, the Invisible One. Sergio Da Costa et Maya Kosa, 2017, 17 minutes.

L’Attente. Sergueï Loznitsa, 2000, 25 minutes

L’Avenir le dira. Pierre Creton, 2020, 26 minutes

Ayana. Aidana Topchubaeva, Kirdhizistan, 2019, 20 minutes.

Blacks Panthers. Agnès Varda, 1968, 28 minutes.

Correspondance. Carla Simon et Dominga Sotomayor, 19 minutes.

L’enfant aveugle. Johan Van Der Keuken, 1964, 25 minutes.

Etudes de mouvements à Paris. Joris Ivens, 1927, 3 minutes.

Eût-elle été criminelle… Jean-Gabriel Périot, 2009, 9 minutes.

Une histoire d’amour. Astrid Adverbe et Boris Lehman, 2021, 27 minutes.

Ian Palach. Raymond Depardon, 1959, 12 minutes.

Un jeudi sur deux, François Zabaleta, 2019, 7 minutes.

Le jour a vaincu la nuit. Jean-Gabriel Périot, 2013, 28 minutes.

Jour après jour. Bai Long, 2020, 26 minutes.

Misère au Borinage. Joris Ivens, Henri Stork, 1933, 28 minutes

On vous parle du Chili. Ce que disait Allende. Chris Marker, 1973, 16 minutes.

Portrait, Sergueï Loznitsa, 2002, 28 minutes.

Pour le mistral. Joris ivens, 1965, 30 minutes.

Présent inachevé. Johan Van Der Keuken, 2002, 10 minutes

New York, NY. Raymond Depardon, 1966, 10 minutes.

Nos jours absolument doivent être illuminés. Jean-Gabriel Périot, 2011, 22 minutes.

Réponses de femmes Agnès Varda, 1975, 8 minutes.

La roulotteuse. Alain cavalier, 1991 12 minutes. Et tous les Portraits.

Sarajevo film festival film. Johan Van der Keuken, 1993, 14 minutes.

Salut les Cubains. Agnès Varda, 1963, 30 minutes.

Terre sans pain (Las Hurdes), Luis Buñuel, Espagne, 1932, 27 minutes.

Ulysse. Agnès Varda, 1983, 22 minutes.

Par jean pierre Carrier

Auteur du DICTIONNAIRE DU CINEMA DOCUMENTAIRE éditions Vendémiaire mars 2016. jpcag.carrier@wanadoo.fr 06 40 13 87 83

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :