A COMME ADOLESCENCE- Filmographie.

L’adolescence, un âge idéal pour le cinéma documentaire ? Un âge difficile à appréhender, parce que si changeant. Un âge difficile à comprendre, parce si complexe et qui sait être déroutant. Un âge surtout difficile à accepter dans ses multiples facettes, tant il s’évertue souvent à remettre en cause l’ordre établi par les parents et les adultes. Mais un âge idéal pour un cinéma qui ne veut pas en rester aux clichés et aux stéréotypes. Un certain nombre de films savent se montrer à la hauteur de la difficulté en nous proposant des portraits d’adolescentes et d’adolescents plus attachants les uns que les autres, en explorant avec eux leur contexte de vie, dans la famille, à l’école, avec leur.e.s ami.e.s. L’authenticité en est la marque la plus frappante.

17 ans de Didier Nion

18 ans de Frédérique Pollet Rouyer

68 raisons de penser aujourd’hui de Valérie Cibot

800 kilomètres de différence de Claire Simon

L’accord du pluriel de Oliviers Smolders

L’âge adulte de Eve Duchemin

L’année des lucioles de Chantal Briet

Arman ? 15 ans, l’été de Blaise Harrison

Bélinda de Marie Dumora

Bleu, blanc, rouge de mes cheveux de Josza Anjembe

La chasse au Snark de François-Xavier Drouet

City Lights. Portrait d’une génération perdue de Dorothée Lorang et David Beautru

La Cour des murmures de Grégory Cohen

Dans la terrible jungle de Caroline Capelle et Ombline Ley

Les enfants de la jungle de Stéphane Dandois

Enfants du terril de Frédéric Brunnquell, Anne Gintzburger

Examen d’Etat de Dieudo Hamadi

Garçon boucher de Florian Geyer

Grands comme le monde de Denis Gheerbrant

Hikikomori, à l’écoute du silence de Diorothée Lange et David Beautru

Jeux criminels d’Adrien Rivollier

Le Printemps d’Hana de Sophie Zarifian et Simon Desjobert

Mes parents sont homophobes de Anelyse Lafay-Delhautal

Nos Fiançailles de Chloé Mahieu et Lila Pinel

Nous ne vendrons pas notre avenir de Niki Velissaropoulou

Nous, Princesse de Clèves de Régis Sauder

Pauline s’arrache d’Emilie Brisavoine

Question d’identité de Denis Gheerbrant

Récits de la jeunesse de Jean-Michel Carré

Les rêves dansant, sur les pas de Pina Bausch de Anne Linsel et Rainer Hoffmann

Roméo et christina de Nicolas Hans Martin

Les Roses noires d’Hélène Milano

Spartacus et Cassandra de Ioanis Nuguet

Swagger d’Olivier Babinet

Tant la vie demande à aimer de Damien Fritsch

Toto et ses sœurs de Alexander Nanau

Tu seras sumo de Jill Coulon

Un peu, beaucoup, passionnément de Fabienne Abramovich,

Une année d’espoir de Mikala Krogh

Une jeunesse amoureuse de François Caillat

Les Voraces de Jean Rousselot

Y.O.L.O de Karim Bey

yolo3

Auteur : jean pierre Carrier

Auteur du DICTIONNAIRE DU CINEMA DOCUMENTAIRE éditions Vendémiaire mars 2016. jpcag.carrier@wanadoo.fr 06 40 13 87 83

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s