P COMME PHOTOGRAPHIE – Salgado

Le Sel de la terre, Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado, Brésil-France, 2014, 110 minutes.

« Un voyage avec Sebastião Salgado », dit le sous-titre du film. Dès l’ouverture, Wim Wenders annonce son admiration pour le photographe brésilien, né en 1944. Le film va nous présenter son œuvre, immense, et sa vie, faite de voyages pour la réalisation de projets photographiques liés à la souffrance des hommes.

sel de la terre

Le film est une coréalisation de Wenders et Juliano Ribeiro Salgado, le fils aîné de Sebastião. Ce qui se traduit visuellement par l’alternance de séquences en noir et blanc et de séquences en couleurs. Ces dernières, dues au fils du photographe, présente les grandes étapes de sa vie, son installation en France, après avoir quitté le Brésil de la dictature, son mariage avec Lélia qui aura une place considérable dans sa carrière, la naissance d’un petit frère handicapé…. Des images anciennes, puisées dans les archives familiales. Mais Juliano est aussi cinéaste (il a réalisé de nombreux documentaires pour la télévision après une formation à la London Film School). Pour Le Sel de la terre, il suit son père dans ses derniers projets photographiques, en Papouasie Nouvelle-Guinée, en particulier, ou dans la forêt amazonienne, où il filme le travail de prise de vue au milieu des groupes d’indigènes avec qui, ne se contentant pas de les photographier, il tisse des relations étroites.

sel de la terre 3

Wenders, de son côté, filme les photographies de Salgado, en plan fixe, sans mouvement de caméra, sans effet particulier en dehors de l’apparition sur certaines d’entre elles du visage du photographe qui commente son travail, les conditions d’élaboration et de réalisation de ses projets, des projets toujours longuement mûris et mis en œuvre aussi dans la durée. Le film suit chronologiquement ces projets qui ont donnés lieu à des expositions et à la publication de livres, depuis les impressionnantes vues des mines d’or à ciel ouvert au Brésil où des milliers d’hommes à moitié nus gravissent des échelles avec un sac de terre sur les épaules. Salgado s’est ensuite très souvent rendu en Afrique, photographiant la sécheresse au Sahel, la famine au Soudan, la guerre au Rwanda. Il en ramène des images très dures, à la limite du supportable, des cadavres d’enfants réduits à l’état de squelette. Il photographiera aussi la guerre en ex-Yougoslavie et les puits de pétrole en feu au Koweït lors de la première guerre d’Irak. Ces images là, tout aussi saisissantes sont un magnifique hommage au travail des pompiers canadiens appelés sur les lieux. Salgado dit avoir été très éprouvé par la misère qu’il a côtoyée en Afrique. Au point d’arrêter la photographie. Il se ressource alors dans la ferme de ses parents dans le Nordeste du Brésil. La sècheresse y a aussi détruit la forêt. Mais Leila entreprend de replanter des arbres, un pari un peu fou qui n’était pas gagné d’avance. Son succès redonne espoir à Salgado qui entreprend alors un de ses grands projets, Genesis. Le photographie part sur les traces des origines de l’humanité, aux Galápagos d’abord, en Antarctique ensuite où il fera de magnifiques photos de baleines, entre autres. Le film s’achève ainsi sur une note d’espoir : la dégradation de la planète n’est pas irréversible.

sel de la terre 5

Susan Sontag, en particulier, a reproché à Salgado d’esthétiser la souffrance et la mort dans une sorte de fascination malsaine. Le film n’évoque absolument pas ce débat. Il se contente d’insister sur le rôle de témoin du photographe. Un photographe dont il souligne le souci constant d’humanité.

sel de la terre 2.jpg

Auteur : jean pierre Carrier

Auteur du DICTIONNAIRE DU CINEMA DOCUMENTAIRE éditions Vendémiaire mars 2016. jpcag.carrier@wanadoo.fr 06 40 13 87 83

Une réflexion sur « P COMME PHOTOGRAPHIE – Salgado »

  1. Bonsoir Jean Pierre, Pour information une belle exposition actuellement au muséum des Gestaltung à ZURICH de photographies de Salgado. À bientôt. Philippe

    Envoyé de mon iPad

    >

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s