L COMME LISTES – à la manière de Sei Shōnagon

C’est bien sûr à Chris Marker, dans Sans Soleil, que nous devons la découverte de cette dame de compagnie de l’Impératrice dans le Japon de l’an mille. Ses Notes de chevet, comportant les célèbres listes de « choses » de son monde et de la nature environnante, sont un joyau de la littérature féminine japonaise et mondiale.

Il ne s’agit pas ici de rivaliser avec SEI, mais de reprendre – comme un hommage – la forme des listes, quelques fois avec le même titre, ce qui doit permettre de placer les films sous un éclairage nouveau, bien loin du format de la critique ordinaire.

Ces listes sont bien sûr entièrement subjectives. Elles ne concernent que les documentaires, mais il évident que bien des fictions pourraient les compléter. Mais c’est un autre travail.

         Films qui font battre le cœur.

 Parce qu’on ne peut pas vivre sans amour…

Un peu, beaucoup, passionnément. Fabienne ABRAMOVICH 

Une histoire d’amour. Astride ADVERBE et Boris LEHMAN

On vit d’amour SilvanoAGOSTI

Réveurs rêvés. Ruth BECKERMAN

Une jeunesse amoureuse. François CAILLAT

Vers la tendresse. Alice DIOP

Un amour d’été. Jean-François LESAGE

         Films qui fascinent

Les voir et les revoir sans jamais se lasser…

Sans Soleil. Chris MARKER

L’homme à la caméra. Dziga VERTOV

Amsterdam, global village. Johan VAN DER KEUKEN

A l’ouest des rails. Wang BING

Mafrouza. Emmanuelle DEMORIS

 Les films rêvés. Eric PAUWELS

         Films qui font se révolter

Sud. Chantal Akerman

         Un crime raciste vraiment révoltant

Pour Sama. Waad KATEAB

Une enfant née sous les bombes.

Assassinat d’une modiste. Catherine BERNSTEIN

         Un crime nazi, parmi tant d’autres.   

5 caméras brisées. Emad BURNAT.

         En Palestine, comment survivre sous l’occupation Israélienne.

Un pays qui se tient sage. David DUFRESNE

         Une violence policière difficilement acceptable

Qu’ils reposent en révolte. Sylvain GEORGE

Les conditions de vie faites aux réfugiés dans la « jungle » de Calais sont-elles acceptables ?

Ici on noie les Algériens. Yasmina ADI

         17 octobre 1961

Afrique 50. René Vautier.

Le Colonialisme français.

 Vol spécial. Fernand Melgar

         L’expulsion de demandeur d’asile.

 S 21, la machine de mort khmère rouge. Rithy Panh

         Le génocide perpétré par les Khmers rouges au Cambodge

Films qui dérangent.

Human flow. AI WEIWEI

Des spectres hantent l’Europe. Maria KOURKOUTA et Niki GIANNARI

Into the abyss. Werner HERZOG

Misère au Borinage. Joris IVENS et Henri STOCK

Les maîtres fous. Jean ROUCH

Sans frapper. Alexe POUKINE

 Titicut Follies. Frederick WISEMAN

         Films qui surprennent.

Par leur forme, ou les sujets qu’ils abordent. Toujours originaux

Ne croyez surtout pas que je hurle. Franck BEAUVAIS

Les orphelins de Sankara Géraldine BERGER

Leviathan. Lucien CASTAING-TAYLOR et Vénéra PARAVEL

Bestiaire. Denis COTE

La liberté. Guillaume MASSART

 Cassandro el Exotico. Marie LOSIER

Bella e perduta. Pietro MARCELLO

Terre de la folie. Luc MOULLET

 L’Apollon de Gaza. Nicolas WADIMOFF

Il n’y aura plus de nuit. Eléonore WEBER

Le magasin de solitude. François ZABALETA

Par jean pierre Carrier

Auteur du DICTIONNAIRE DU CINEMA DOCUMENTAIRE éditions Vendémiaire mars 2016. jpcag.carrier@wanadoo.fr 06 40 13 87 83

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :