A COMME ABECEDAIRE – José Vieira

José Vieira est né au Portugal en 1957. Il est arrivé en France dans les années 60, à l’âge de deux ans.

La majorité de ses films explore la question des migrations, en particulier l’émigration des Portugais en France dans les années 1960.

Son dernier film, Nous sommes venus a obtenu le Grand prix Traces de vie en 2021.

Agriculture

Le Pain que le diable a pétri

Argent

Sport en jeu

Artisanat

Le Mystère du papier amoureux

Auvergne

Chronique de la renaissance d’un village

Banlieue

Souvenirs d’un futur radieux

Bidonville

Souvenirs d’un futur radieux

Dictature

Le Printemps de l’exil

Le Pays où l’on ne revient jamais

Exclusion

Souvenirs d’un futur radieux

Le Bateau en carton

Europe

Chroniques cosmopolites

Exil

Nous sommes venus

Le Pays où l’on ne revient jamais

Frontière

Nous sommes venus

Gravure

Le Mystère du papier amoureux

Histoire

La Photo déchirée – Chronique d’une émigration clandestine

Intégration

Chronique de la renaissance d’un village

Mai 68

Le Printemps de l’exil

Drôle de mai – Chronique des années de boue

Manifestation

Drôle de mai – Chronique des années de boue

Mémoire

Nous sommes venus

Migration

Nous sommes venus

Souvenirs d’un futur radieux

Chronique de la renaissance d’un village

Le Printemps de l’exil

Le Bateau en carton

Les Émigrés

Drôle de mai – Chronique des années de boue

Le Pays où l’on ne revient jamais

La Photo déchirée – Chronique d’une émigration clandestine

Chroniques cosmopolites

Misère

Souvenirs d’un futur radieux

Le Pain que le diable a pétri

Pacifisme

Clairvivre, enquête sur une utopie

Périgord

Clairvivre, enquête sur une utopie

Portugais

Nous sommes venus

Chronique de la renaissance d’un village

Portugal

Souvenirs d’un futur radieux

Le Pain que le diable a pétri

Le Printemps de l’exil

Le Pays où l’on ne revient jamais

La Photo déchirée – Chronique d’une émigration clandestine

Racisme

Le Bateau en carton

Roumanie

Souvenirs d’un futur radieux

Roms

Souvenirs d’un futur radieux

Le Bateau en carton

Ruralité

Le Pain que le diable a pétri

Les Émigrés

Solidarité

Drôle de mai – Chronique des années de boue

Sport

Sport en jeu

Train

Nous sommes venus

Travail

Le Mystère du papier amoureux

Urbanisme

Clairvivre, enquête sur une utopie

Village

Le Pain que le diable a pétri

Chronique de la renaissance d’un village

Voyage

Chroniques cosmopolites

Auteur : jean pierre Carrier

Auteur du DICTIONNAIRE DU CINEMA DOCUMENTAIRE éditions Vendémiaire mars 2016. jpcag.carrier@wanadoo.fr 06 40 13 87 83

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :