C COMME CV -Daniela de Felice.


Réalisatrice / Monteuse

Daniela de Felice naît à Milan (Italie) en 1976.  Elle étudie le dessin et l’histoire de l’art à Novara. Puis à 17 ans, le bac en poche, elle quitte l’Italie pour étudier la « Narration Visuelle » à l’ERG de Bruxelles. C’est à ce moment qu’elle découvre le cinéma d’Alain Cavalier, dont la liberté et l’inventivité la bouleversent

2019 ➤ Réalisation de « mille fois recommencer » (en cours)
Projet lauréat d’une bourse Louis Lumière de l’INSTITUT FRANÇAIS / Ministère des Affaires Etrangères
Aide au développement et à la production de la Région Normandie et de la PROCIREP
Produit par Alter Ego Productions et Rosso Films.
Bourse Brouillon d’un rêve Scam.

Le film fait le portrait d’étudiants apprenant la sculpture sur marbre, en contrebas des carrières de Carrara. Le film est accueilli en résidence à Périphérie.

Réalisation de « où sont passées les femmes peintres »
Produit par La Blogothèque Productions pour ARTE

2018 ➤ Réalisation de « Angèle à la casse », sa première fiction,  en collaboration avec Matthieu Chatellier.
Produit par Senso Films – avec l’aide à la production de la Région Normandie, Région Nouvelle Aquitaine et Département Charente Maritime . Festival Off Courts – Trouville. Interprété par Antoine Chappey, Pauline Parigot et Mourad Boudaoud.

Montage de « à travers Jann » de Claire Juge – Novanima productions.

2016 ➤ Montage de « Les oiseaux de passage » d’Adrien Charmot
Production L’Atelier Documentaire
Montage de « La mécanique des corps » de Matthieu Chatellier
Production Alter Ego
Compétition CINEMA DU REEL 2016, Festival International DocTunis, à nous de voir Oullins,
Festival dei Popoli Florence

2015 ➤ Réalisation de « Encore Plus Sombre » 3’15
Film réalisé dans le cadre du film collectif « Darkness » pour le festival de Pampluna
Montage de « Hypersensibilité Aérienne » de Marie Famulicki / 52′ FR3
Montage de « La prunelle de mes yeux » de Tuyet Pham / 63′ FR3
Montage de « Le temps du Regard » de Jean Marie Vinclair / 59′

2014 ➤ Montage de « Sauf ici, Peut-être » de Matthieu Chatellier
Compétition CINEMA DU REEL 2014, Festival Itinérances ALES, Festival de LAMA, Cinéimaginaire, Festival Filmer le travail / Poitiers
Achat au Catalogue National d’Images en Bibliothèque.
Production du film « Poireau Perpétuel » Zoé Chantre (en cours)
en coproduction avec les Films de L’Astrophore / Françoise Widhoff et Alain Cavalier

2013 ➤ Réalisation « Casa »
« GOLDEN DOVE FOR ANIMATED DOCUMENTARIES »
AU 56EME FESTIVAL INTERNATIONAL DE LEIPZIG.
CINEMA DU RÉEL 2013 – MENTION SPIALE DU JURY DE L’INSTITUT FRANÇAIS PRIX DE LA COMPETITION FRANÇAISE
RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE CERBERE MENTION SPECIALE DU JURY
FESTIVAL ARCIPELAGO ROMA – MIGLIOR DOCUMENTARIO.
PRIX DU JURY AU FESTIVAL DES FILMS DE FAMILLE ST OUEN – ESPACE 1789
Intégré à la plateforme de l’INSTITUT FRANÇAIS pour sa diffusion à l’étranger.
Sélections : CINEMA DU REEL 2013, VISIONS DU RÉEL 2013, DOK LEIPZIG 2013, en Compétition Internationale Mediterranean Film Festival – Bosnia Herzagovina, aux Rencontres Cinématographiques de Gindou, Festival à Nous de Voir / Lyon, aux Rencontres cinématographiques de Laignes, au Festival Cinéréseaux Bordeaux, au festival de Vendôme, au Fesdob Blitta (Togo), Arcipelago Film,
Festival Roma, Cinémed Montpellier, Festival Terra di Cinéma, Festival du documentaire d’Aix en Provence,
Festival International du Documentaire de Taïwan, Anthropologies Numériques Le Cube Issy les Moulineux.
Aide à l’écriture et au développement de la Région Basse Normandie. Aide à la production de la Région Aquitaine. Aide au court métrage de la Région Basse Normandie, Aide au développement Media. Aide à
l’écriture du CNC – fond de l’innovation audiovisuelle. Contribution Financière Court Métrage CNC. Film monté en résidence à Périphérie / Centre de Création Cinématographie en Seine Saint Denis
Production Novanima / Tarmak
Production du film :
« St Saint-Pétersbourg / Notes sur la Mélodie des Choses » de Charlie Rojo.

2012 ➤ Réalisation, cadrage et montage « Rayons » installation vidéo
résidence d’artiste dans le cadre de Culture à l’Hôpital en Basse Normandie. Festival des anthropologies visuelles / Au Cube – Centre des Arts Numériques Issy Les Moulineaux (DRAC et Région Basse Normandie) Installation itinérante.
Réalisation « Diorama »
Résidence d’artiste au Lycée Allende Hérouville st Clair / (Rectorat et Région Basse Normandie)
Montage du film « le Guet » de Perig Villerbu 26′
Montage du film « Acteurs de Cristal » de Yannick Butel 52’
Assistante chef de file « Populaire » Long métrage de Régis Ronsard.

2010 ➤ montage de « Doux Amer » Matthieu Chatellier 76′
En compétition Cinéma du Réel 2011, Gindou, Festival de Vendôme, Mois du film documentaire, A nous de voir, Festival Risc …
Production Alter Ego / TV TOURS
Aide à la production des Régions Centre et Basse – Normandie.
Aide à la production du Centre National de la Cinématographie / Procirep Angoa /Périphérie
Première Assistante réalisatrice « De l’aube à l’aube »
25 min / court métrage de fiction de Sandrine Poget / Production Tarmak Films Aide à la production de la Région Franche Comté.

2009 ➤ montage de « Voir ce que devient l’ombre » Long Métrage documentaire de Matthieu Chatellier sur Fred Deux et Cécile Reims. 89′
En compétition au Cinéma du Réel 2011, Festival de Vendôme, Doc’ouest,
Mois du film documentaire. PRIX SCAM « meilleur film 2010 » , ÉTOILE SCAM, Festival ASOLO ART
FILM FEST – PRIX meilleure Biographie d’Artiste. Production Moviala Films / Tarmak Films / BIP TV
Aide à la production des Régions Centre et Basse Normandie.
Première assistante réalisatrice « La Mauvaise Graine » 18′ / court métrage de fiction de Bénédicte Pagnot. / Production Mille et Une Films

2008 ➤ réalisation « (G)rêve général(e) » 97′
Co – réalisation avec Matthieu Chatellier / Distribution ISKRA
Visions du Réel à Nyon (CH), Festival Regards sur le Travail à Bruxelles, Rencontres du Cinéma Documentaire Périphérie, Festival de Villedieu les Poêles, Rencontres Cinématographiques de Gindou, Ecran Libre à Lyon, Le Comptoir du Doc à Rennes, Corsica Doc à Ajaccio…
Sortie en salle en Allemagne par EYZ Media. Distribué en Italie par Documé.
Mois du film documentaire en Basse Normandie et en Bretagne en 2008 et 2009, 2011.
Long Métrage documentaire avec le soutien à l’écriture et à la production de la Région Basse Normandie.
Réalisation « Libronero » 19′
Projet lauréat d’une bourse d’aide à la création FIACRE du Centre National Arts Plastiques
PRIX DU PAVILLON au Festival Coté Court Pantin / Doc en Courts à Lyon, Paris/Berlin Hors Circuit, Les Inattendus Lyon, Traverse Vidéo Toulouse, Mostra Internazionale de Nuovo Cinema a Pesaro, Cent Soleils Orléans, Transat Vidéo Caen, rencontres du cinéma documentaire Périphérie, festival de Vendôme, Festival Off Courts à Trouville, Festival Rayon Frais à l’Elysée Biarritz à Paris, Sans Canal Fixe / Cinémas de riposte à Tours. Le comptoir du Doc à Rennes, Filmer l’intime : séminaire de Patrick Leboutte au Café des
Images à Hérouville, au cinéma J. Eustache de Pessac et Eldorado à Dijon. Proposé par l’Agence du Film Court dans le cadre du Mois du Film documentaire et du Jour le Plus Court. Festival Signes de Nuit Paris.

1998 2000
Membre du département Vidéo à FABRICA CINEMA auprès de Marco Müller et Oliviero Toscani. Projets en collaboration avec Amnesty International, UNCHR , Istituto Luce, Domus Magazine, Alessi, ID Magazine.
Publications dans Novum Magazine (Berlin), I-D Magazine (London), Abitare (Milano), La Repubblica (Roma), Il Corriere della Sera (Roma).

1999

Assistante réalisateur « Afterwards» de Gianfranco Rosi, fiction 15′, 35mm Sélection officielle Mostra de Venise – Festival de Rotterdam.

Réalisation « Coserelle », Vidéo 10mn, Prod AJC! Bruxelles – ( film de fin d’études) Festival Les Inattendus Lyon, Paris/Berlin Hors Circuit, Festival du Film de Bruxelles, Festival del Nuovo Cinema Pesaro, Le comptoir du Doc Rennes…
Réalisation « King Kong Mpeg » Fiction Animation 2′
Festival de la Cité des sciences de la Villette paris (Grand Prix du public & Grand Prix du jury)

2009 2018
Réalisation de 6 films de 26 ‘ pour la Voix des Femmes dans le cadre de la formation Mieux être / Bien-être films en collaboration avec Sophie di Stefano chorégraphe et l’équipe de la Voix des Femmes dans le Calvados

2000 2018
Enseignement – activités pédagogiques
Animation de nombreux ateliers de pratique artistique et pratique audiovisuelle dans des Lycées, Collèges, IUFM de Basse Normandie et Université de Caen. Animation et direction de projets artistiques avec des néophytes. Animation
d’ateliers de pratique artistique dans des Centres de Détention. Enseignement à l’Institut Métiers du Cinéma IMC à Cherbourg. Interventions à l’INSAS à Bruxelles, au Master Pro Documentaire de BORDEAUX 3 – Montaigne, à
l’ESEC Paris. Intervenante à Créadoc / Master 2 de réalisation documentaire à Angoulême / université de Poitiers.
Intervenante à l’Université d’Amiens
Co- Présidente du conseil d’administration du Cinéma CAFÉ DES IMAGES / Hérouville st Clair

1994 ➤ Diplomée au Liceo Artistico Statale – 50/60 (histoire de l’art – dessin)

1998 ➤ Diplomée à l’Ecole de Recherche Graphique ERG. Diplome pluridisciplinaire de Narration Visuelle –
Mention : Distinction.

1999 2000 Boursière à F A B R I C A
Centre de recherche sur la communication – dirigé par OlivieroToscani
Département vidéo & cinéma – dirigé par Marco Müller

2007 Ecole du Doc / Rencontres de Lavilledieu aux états généraux du documentaire de Lussas.
Workshops : Alan Fletcher – graphisme / James Victore – graphisme / John Maeda – web design / Marti Guixe – design / Gijs
Bakker, droog design – design / Stephan Sagemaister – graphisme / Marina Abramovic – body art / Wim Crowel – graphisme et
typographie.

Bilingue – Italien et Français. Anglais – notions.
Permis de conduire B

A COMME ACTEUR

Ennemis intimes de Werner Herzog, Allemagne, 1999, 95 mn

Huit ans après la mort de Klaus Kinski, Werner Herzog réalise un film sur celui qui fut son acteur fétiche, présent dans cinq de ses films les plus importants, Aguirre, la colère de Dieu (1972), Nosferatu, fantôme de la nuit (1979), Woyzeck (1979), Fitzcarraldo (1982) et Cobra verde (1987), dont seront montrées les scènes les plus significatives. Un film hommage à un personnage et un acteur hors du commun. Mais en même temps une réflexion très personnelle sur les relations particulières qu’entretenaient pendant de longues années les deux hommes, l’un acteur de théâtre et l’autre réalisateur de films. Une réflexion enfin, sur le rôle et la place de l’acteur dans la création cinématographique. De Kinski, Herzog nous montre la part du génie dans son travail d’acteur, et la part de folie dans ce génie.

kinski 2

Seul face à la caméra, le plus souvent sur les lieux mêmes où il réalisa ses films avec Kinski, le Pérou ou la forêt amazonienne en particulier, Werner Herzog raconte. Un récit calme et posé, qui tranche avec la violence des faits évoqués qu’illustre parfaitement cette séquence filmée pendant le tournage de Fitzcarraldo où Kinski s’emporte contre le producteur, le traitant de tous les noms. Herzog rapporte un nombre impressionnant de colères de Kinski, toutes plus violentes les unes que les autres, au point même parfois de passer à l’acte. Le Kinski décrit par Herzog est irritable au plus haut point, ne supportant pas de ne pas être toujours l’unique centre d’intérêt sur le tournage, systématiquement agressif avec tous ceux qui l’entourent, mais aussi peureux et parfois lâche. La conclusion s’impose : pour Herzog, Kinski est fou. Mais, cette folie, ne l’a-t-il pas lui-même partagée ? N’était-elle pas nécessaire à la réalisation de ses films. Kinski = Fitzcarraldo ; Fitzcarraldo = Herzog.

kinski 4

La relation qu’entretenait Herzog avec Kinski était à l’évidence ambivalente, faite d’amour et de haine. Mein Liebster Feind (titre original du film qui pourrait se traduire littéralement par Mon meilleur ennemi), nous montre aussi parfois un Kinski détendu, souriant, tombant dans les bras de Herzog lors de retrouvailles à l’occasion d’un festival en Californie. Dans leurs affrontements, Herzog se donne toujours le beau rôle, réussissant à impressionner Kinski par la menace pour qu’il ne quitte pas le tournage, sachant parfaitement le manipuler pour obtenir ce qu’il souhaite de lui. Une relation par moment pratiquement fusionnelle, même si Herzog prend soin de toujours garder ses distances par rapport à la folie de Kinski.

Récit autobiographique, Ennemis intimes est aussi un document précieux sur le cinéma. Trop rares en effet sont les réalisateurs qui parlent de leur travail en dehors de toute visée promotionnelle. Ou bien, ils le font dans des livres. Avoir fait un film de sa relation particulière à son acteur montre la grande maturité artistique du cinéaste Herzog.