CAMP. Liste.

Camp de la mort, camp d’extermination, camp de concentration, camp de transit, camp de réfugiés, camp de travail, camp de rééducation…mais aussi les camps de vacances et les camps de camping. Une liste, si limitée soit-elle, qui dit bien l’étendue du phénomène. Les Âmes mortes. Wang Bing. Les camps de travail en Chine Au loin… Poursuivre la lecture de CAMP. Liste.

C COMME CALAIS -la jungle

L’héroïque lande. La frontière brûle. Nicolas Klotz et Élisabeth Perceval, 2017, 225 minutes Calais. La jungle de Calais. La trop célèbre jungle de Calais. Tristement célèbre. Y être plongé, pendant presque quatre heure de film. Le verbe immersion est trop faible sans doute. Y vivre. En compagnie de tous ceux qui, venus d’un pays en… Poursuivre la lecture de C COMME CALAIS -la jungle

A COMME ABECEDAIRE -Valérie Malek

Algérie Les Vendredis Architecture Un autre monde dans tes yeux Bain Ajsad wa shalat, corps et voiles Banlieue Itinéraires à l’Iroise Contestation Ma cabane au paradis Côte d’Armor Itinéraires à l’Iroise Ma cabane au paradis Création Tilo Koto – Sous le soleil Femme Un autre monde dans tes yeux Ajsad wa shalat, corps et voiles… Poursuivre la lecture de A COMME ABECEDAIRE -Valérie Malek

A COMME ABECEDAIRE – Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval

NB. Les films réalisés par Nicolas Klotz en dehors de la collaboration avec Elisabeth Perceval ne sont pas pris en compte ici. Alternatif Saxifrages, quatre nuits blanches Avignon Le vent souffle dans la cour d’honneur Brésil Mata Atlantica Cinéma Mata Atlantica Déforestation Mata Atlantica Destruction L’Héroïque Lande – La frontière brûle Ecologie Mata Atlantica Festival… Poursuivre la lecture de A COMME ABECEDAIRE – Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval

S COMME SOUDAN – Camp

Au loin des villages. Olivier Zuchuat. France, 2008, 75 minutes          Des femmes courbées en deux balaient le sol soulevant un nuage de poussière qui envahit l’écran. Nous sommes dans un camp de réfugiés. Un camp comme il en existe tant d’autres dans le monde, surtout en Afrique. Des populations déplacées à cause de la… Poursuivre la lecture de S COMME SOUDAN – Camp

R COMME REFUGIES – Campements parisiens.

Bariz (Paris), le temps des campements. Nicolas Jaoul, 2020, 70 minutes. Stalingrad, Gare du nord, La Chapelle, l’église Saint Bernard, la halle Pajol, le bois Dormoy, Château Landon, le jardin d’Éole, des lieux qui riment avec réfugiés, des quartiers de Paris où ils se sont installés – où ils ont tenté de s’installer – dans… Poursuivre la lecture de R COMME REFUGIES – Campements parisiens.

F COMME FRONTIERE Iran-Turquie.

A horse has more blood than a human. Abolfazi Talooni, Iran-Royaume Uni, 2020, 20 minutes. Des paysages de montagne grandioses. Les sommets enneigés, et les troupeaux de moutons sur les vastes plateaux à leur pied. Pourtant ce n’est pas une région de tourisme. Tout le contraire même. Une région dangereuse. Etroitement surveillée d’ailleurs par l’armée… Poursuivre la lecture de F COMME FRONTIERE Iran-Turquie.

S COMME SPECTRES.

Des spectres hantent l’Europe, Maria Kourkouta et Niki Giannari, France-Grèce, 2016, 99 minutes. Le film pourrait porter comme sous-titre « La Tragédie d’Idomeni ». En mars 2016, l’Union Européenne décide de fermer la frontière entre la Grèce et la Macédoine, coupant ainsi la route des réfugiés vers le nord de l’Europe. Ils sont quelques 1500 à être… Poursuivre la lecture de S COMME SPECTRES.

Réflexion sur le phénomène migratoire

Dans tous ces les films (filmographie) qui documentent le phénomène migratoire et le problème des réfugiés, peut-on repérer des points communs, des caractéristiques générales ? Existe-t-il une spécificité du traitement de ces situations par le cinéma documentaire ? Il faut souligner d’abord la diversité de ces films : Diversité des cinéastes Diversité des productions (des pays producteurs)… Poursuivre la lecture de Réflexion sur le phénomène migratoire

R COMME RÉFUGIÉS – Filmographie

Une sélection de films documentaires sur les réfugiés et le phénomène migratoire. 69 minutes de 86 jours, Egil Haaskjold Larsen, 2017 Album de famille, Fernand Melgar, 1993. Appellation d’origine immigrée, de Fanny Pernoud et Olivier Bonnet, 2012. Les Arrivants, Claudine Bories et Patrice Chagnard, 2009. Barcelone ou la mort, Idrissa Guiro, 2008 Ceuta douce prison,… Poursuivre la lecture de R COMME RÉFUGIÉS – Filmographie

D COMME DROIT D’ASILE

Libre, Michel Toesca, France, 2018. Cédric Herrou est un homme libre, d’une liberté inaliénable. Quelles que soient les poursuites judiciaires et policières, qu’il se retrouve en garde à vue ou même derrière les barreaux, rien n’entamera sa détermination, rien ne le fera dévier de sa route. Il s’est donné pour mission d’aider les demandeurs d’asile… Poursuivre la lecture de D COMME DROIT D’ASILE

M COMME MIGRATIONS

LES PHÉNOMÈNES MIGRATOIRES DANS LE CINÉMA DOCUMENTAIRE. FILMOGRAPHIE. (Par ordre alphabétique)  69 minutes de 86 jours, Egil Haaskjold Larsen, Norvège, 2017. Album de famille, Fernand Melgar, 1993. Appellation d’origine immigrée, de Fanny Pernoud et Olivier Bonnet, 2012. Les Arrivants, Claudine Bories et Patrice Chagnard, 2009. Barcelone ou la mort, Idrissa Guiro, 2008. Ceuta douce prison,… Poursuivre la lecture de M COMME MIGRATIONS

A COMME ARRIVANTS.

Les Arrivants, Claudine Bories et Patrice Chagnard, France, 2009,  113 mn             Les arrivants, ce sont ces hommes et ces femmes ayant fui leurs pays (la Tchétchénie, la Chine, L’Érythrée, le Sri Lanka…) où leur liberté, leur sécurité, leur vie tout simplement, étaient menacées, en espérant pouvoir demander en France l’asile politique. Des réfugiés dans des… Poursuivre la lecture de A COMME ARRIVANTS.

B COMME BOAT-PEOPLE

L’Île de lumière, Nicolas Jallot, 2017, 64 minutes. Il faut sauver les Boat-People ! C’est un cri unanime. Des médecins d’abord. Ceux de Médecins sans frontières réunis autour de Bernard Kouchner. Puis des « intellectuels », qui adhérent au groupe Un Bateau pour le Vietnam. Des penseurs qui étaient plutôt d’opinions politiques différentes voire opposées. Ceux qu’on appelait… Poursuivre la lecture de B COMME BOAT-PEOPLE

R COMME REFUGIES.

  69 MINUTES OF 86 DAYS de Egil Haaskjold Larsen, Norvège, 2017, 70 minutes. Un film d’images, sans commentaire bien sûr, mais avec très peu de dialogues aussi. Un film de mouvements. La caméra panoramique sans arrêt au grès des déplacements des personnages qu’elle suit obstinément. Un film réalisé du point de vue d’une enfant… Poursuivre la lecture de R COMME REFUGIES.

R COMME REVOLTE

Qu’ils reposent en révolte de Sylvain George, 2010, 153 minutes. 1 Un titre. L’impossibilité de la paix. La paix n’existe pas. Elle n’a jamais existé. Pas pour eux. Pour les autres peut-être, mais pas pour eux. Eux, ils n’ont connu que la guerre. L’impossibilité du repos aussi. Eux ils n’ont connu que la fatigue. Jusqu’à… Poursuivre la lecture de R COMME REVOLTE