Jérôme PRIEUR – Abécédaire

Administration Les Suppliques Darlan, le troisième homme de Vichy Allemagne Vivre dans l’Allemagne en guerre Occuper l’Allemagne, 1918-1930 Ma vie dans l’Allemagne d’Hitler – 1. La Conquête du pouvoir – 2. La Mise au pas Les Jeux d’Hitler – Berlin 1936 Antisémitisme Les Suppliques Hélène Berr, une jeune fille dans Paris occupé Archéologie Les Hommes… Poursuivre la lecture de Jérôme PRIEUR – Abécédaire

Valérie DESCHENES – Abécédaire.

Agriculture Les Nourritures… du terrestre au spirituel ! Alimentation Les Nourritures… du terrestre au spirituel ! Amour J’ai tant aimé… Argentine Le Triangle des ondes Art plastique Des chemins intérieurs Avenir Les Petits Mondes Banlieue La Cité des parents Commerce Les Nourritures… du terrestre au spirituel ! Couvent Femmes de foi Création Des chemins intérieurs… Poursuivre la lecture de Valérie DESCHENES – Abécédaire.

MYTHE Liste

Antiques ou modernes, les mythes nourrissent notre imaginaire. Le cinéma documentaire en fait souvent la genèse, voire la critique. Annonces. Nurith Aviv L’Apollon de Gaza. Nicolas Wadimoff Arthur Rimbaud, une biographie. Richard Dindo Attiuk. Pierre Perrault Bardot, la méprise. David Teboul Bécassine, l’enfant blessée. Jean-Denis Bonan Dans les murs de la Casbah. Céline Dréan Freaks… Poursuivre la lecture de MYTHE Liste

PRETRE Marié

La faute à mon père. Le scandale de l’abbé Barreau. Chloé Barreau, 2012, 52 minutes. Faut-il impérativement, lorsqu’un ou une cinéaste consacre un film à ses parents, que ces derniers aient quelque chose de particulier, voire d’exceptionnel, ou du moins de pas banal. Le film de Chloé Barreau semble bien correspondre à cela. Ne les… Poursuivre la lecture de PRETRE Marié

ABECEDAIRE – Carine Lefebvre-Quennell

Adolescence Option éducation sexuelle Dans la peau d’un éducateur Alimentation La boucherie est à vendre Amour Alzheimer mon amour Bali Green school, l’école sans murs Christianisme Mère Térésa, la folie de Dieu Corps et Âme Commerce La boucherie est à vendre Confinement Derrière nos masques – Première vague du coronavirus : récits de soignants Coronavirus… Poursuivre la lecture de ABECEDAIRE – Carine Lefebvre-Quennell

G COMME GABON

Sur le fil du zénith. Natyvel Pontalier. Belgique-France-Gabon, 2021, 55 minutes Un titre magnifique, surprenant, inquiétant aussi. Où nous conduit-il ? Vers quel horizon le film peut-il s’orienter. Un film que l’on devine fragile, tout en nuance, sans lourdeur aucune. Un film tout en équilibre. Un film superficiel donc profond, selon l’exigence nietzschéenne de profondeur par… Poursuivre la lecture de G COMME GABON

I COMME IRAN – Filmographie

Des films de cinéastes iraniens, sur l’Iran, tournés en Iran. Sélection. 10 on ten. Abbas Kiarostami 1001 Irans. Firouzeh Khosrovani A horse has more blood than a human. Abolfazi Talooni Bassidji. Mehran tamadon Des ombres sans soleil (Sunless shadows). Mehrdad Oskoue Fête de devoir.  Firouzeh Khosrovani Fifi hurle de joie. Mitra Farahani Hitch, une histoire… Poursuivre la lecture de I COMME IRAN – Filmographie

A COMME ABECEDAIRE – Mehran Tamadon

Cinéaste iranien Cimetière Mères de martyrs Désert Bassidji Dialogue Iranien Bassidji Fanatisme Bassidji Guerre Iran-Irak Mères de martyrs Irak Mères de martyrs Iran Iranien Bassidji Mères de martyrs  Islam Iranien Mollah Iranien Mort Mères de martyrs Politique Iranien Religion Iranien Bassidji

I COMME INDE – Filmographie

Ashok et Vimal, une enfance sans larmes. Patrice Chagnard Au fil du monde. Jill Coulon Calcutta. Louis Malle Caste criminelle. Yolande Zauberman Des sources du Gange à Bénarès. Patrice Chagnard L’Inde fantôme. Louis Malle Notes pour un film sur l’Inde. Pier Paolo Pasolini L’œil au-dessus du puits. Johan Van Der Keuken Le Passeur. Gianfranco Rosi… Poursuivre la lecture de I COMME INDE – Filmographie

I COMME INDE – Gianfranco Rosi

Le passeur. Gianfranco Rosi. Italie, 1993, 55 minutes.          Son gagne-pain, c’est sa barque. Elle lui permet de s’éloigner un peu de la rive du fleuve, le Gange, le fleuve sacré des Indous. Elle lui permet de prendre à son bord ceux qui peuvent payer, comme ce cinéaste avec sa caméra venu filmer la ville… Poursuivre la lecture de I COMME INDE – Gianfranco Rosi

I COMME INDE – Louis Malle

L’Inde fantôme (L’). Carnet de voyage. Série documentaire de Louis Malle. France, 1968-69, 7 x 52 minutes. En 1967, Louis Malle faisait un premier voyage en Inde. Un premier contact. Il y revient en 1968 pour un séjour plus long, cinq mois. Il est accompagné d’une équipe réduite : Etienne Becker pour l’image et Jean-Claude Laureux… Poursuivre la lecture de I COMME INDE – Louis Malle

A COMME ABECEDAIRE – Aubin Hellot

Beaucoup de ses films sont coréalisés avec Lizette Lemoine. La religion est très présente dans son cinéma, visitant abbayes et monastères et rencontrant sœurs et moines. La Colombie est l’autre lieu de ses réalisations. Abbaye Le Roman de Cuxa Ora, Labora, Ama… – L’Abbaye de Notre Dame du Bec La Joie et le voile Afrique… Poursuivre la lecture de A COMME ABECEDAIRE – Aubin Hellot

C COMME CŒUR – Jeune fille.

Stop The pounding heart. Roberto Minervini, Belgique-Italie-Etats-Unis, 2013, 100 minutes. Le film d’une communauté, d’une famille de cette communauté, d’une jeune fille de cette famille. Un enchâssement parfaitement bien réglé. Et donc particulièrement efficace. La communauté ce sont ces fermiers -chez nous on dirait des paysans -des états ruraux du sud-ouest des Etats-Unis. En dehors… Poursuivre la lecture de C COMME CŒUR – Jeune fille.

C COMME COUPLE – heureux.

Tous nos vœux de bonheur. Céline Dréan, 2019, 52 minutes. C’est un film sur l’amour. L’amour d’un couple. Un couple qui a dû se battre pour pouvoir s’aimer. Pour pouvoir se marier. Un mariage d’ailleurs qui eut lieu presque dans la clandestinité. Il y a 50 ans. A voir ce couple aujourd’hui – un couple… Poursuivre la lecture de C COMME COUPLE – heureux.

A COMME ABECEDAIRE- Marie-Christine Gambart.

Ses films sont le plus souvent des portraits. Des portraits de femmes en particulier, des femmes exceptionnelles, par leurs actions et leur personnalité, de Marlène Dietrich et Greta Garbo à Emmanuelle Haïm. Les faits de société ne sont jamais bien loin, que ce soit la mode ou le fait d’être gros.  L’histoire et la politique… Poursuivre la lecture de A COMME ABECEDAIRE- Marie-Christine Gambart.

T COMME TZIGANES.

La Place. Marie Dumora, 2011, 100 minutes. La Place, le lieu où vit la communauté Tzigane de Colmar en Alsace. On pourrait dire gitan ou même gens du voyage, ce qu’ils ne contesteraient pas. Il s’agit d’un ancien dépôt d’ordures, tout près de la ligne de chemin de fer où se succèdent les trains à… Poursuivre la lecture de T COMME TZIGANES.

I COMME IMMERSION

Le miracle de Saint Antoine, Sergueï Loznitsa, 2012, 40 minutes. Les films de Sergueï Loznitsa que nous avons vu jusqu’à présent nous immergeaient dans de grandes étendues de neige et de glace des pays du nord, dans le froid dont il fallait se protéger par d’épais vêtement  et de grosses bottes. Des étendues plates, balayées… Poursuivre la lecture de I COMME IMMERSION

L COMME LIBAN

Âme qui vive, Eliane Raheb, 2019, 74 minutes. Le Liban a-t-il une âme ? Peut-il encore avoir une âme, une âme qui ne serait qu’à lui, unique et incomparable, après tant de guerres, de destruction, de malheur ? Du nord au sud, et ici, tout près de la frontière syrienne, les habitants peuvent-ils encore être animés d’une… Poursuivre la lecture de L COMME LIBAN

P COMME PLAISIR FÉMININ.

#Female pleasure, Barbara Miller, Allemagne-Suisse, 2018, 97 minutes. La situation des femmes est toujours aussi catastrophique, choquante, insupportable, partout dans le monde. On le savait déjà. Ce film en apporte une fois de plus une démonstration concrète, appuyée sur des faits. Viols, agressions, maltraitances de toutes sortes. Et on pourrait ajouter bien des situations, incestes,… Poursuivre la lecture de P COMME PLAISIR FÉMININ.

A COMME ARETHA FRANKLIN

Amazing Grace – Aretha Franklin, Alan Elliott, Sydney Pollack, 2019, 87 minutes.  Ce n’est pas un concert. Nous ne sommes pas dans une salle de concert avec sa foule surexcitée, ses spots de lumière plus ou moins aveuglants et sa sono assourdissante. Le film n’est donc pas une captation, avec sa continuité  et sa multitude… Poursuivre la lecture de A COMME ARETHA FRANKLIN